Navigation – Plan du site
Lectures

Philippe KAENEL et Gilles LUGRIN (dir.) (2007), Bédé, ciné, pub et art : d’un média à l’autre

Paris, éditions Infolio
Éric Dacheux
Référence(s) :

Philippe KAENEL et Gilles LUGRIN (dir.) (2007), Bédé, ciné, pub et art : d’un média à l’autre, Paris, éditions Infolio

Texte intégral

1Cet ouvrage en format poche est un recueil de textes tirés d’un colloque intitulé Bédécinépubart : intermédialités et hiérarchies (Université Lausanne, mai 2005). Effectivement, le point commun de ces neuf textes est de remettre en cause la hiérarchie entre « haute » et « basse » culture. Danielle Chaperon s’intéresse au rapport entre BD et peinture (chapitre 1). Dans le chapitre deuxième, Alain Corbellari analyse comment la BD historique prend en compte (ou non) l’esthétique de l’imagerie médiévale. L’incontournable Thierry Groensteen s’appuie sur un épisode de la Rubrique-à-brac de Gotlib pour étudier les emprunts entre BD et arts « nobles » (chapitre 3). Le chapitre quatre (Laurent Guido) est consacré à la représentation du mouvement dans la BD, tandis que le chapitre cinq (Richard Bégin) interroge les rapports entre cinéma et BD à partir du film American Splendor, tiré d’une BD de Harvey Pekar. Dans le sixième chapitre, Rapahël Baroni s’appuie sur Tardi pour développer une poétique du suspens lui permettant de contester l’idée selon laquelle la BD serait la simple intersection du cinéma et de la littérature. Les trois autres chapitres quittent le champ de la BD et s’interrogent sur l’art du détournement subversif (David Kunzle, chapitre 7), les relations entre art pictural et publicité (Gilles Lugrin, chapitre 8) et la notion de kitch à travers l’artiste Jeff Koons (Philippe Kaenel, chapitre 9). L’ouvrage est complété par une bibliographie, les résumés en français et en anglais des neuf contributions et la présentation des auteurs.

2Cet ouvrage collectif est illustré par de nombreuses planches de BD ou images publicitaires, ce qui rend l’objet sympathique et facilite grandement la compréhension des textes. De plus, ce livre présente une diversité d’auteurs et d’objets qui stimulent la curiosité du lecteur. Enfin, le projet du livre — s’interroger sur l’intermédialité sans postuler une hiérarchie entre les différentes formes culturelles — est un parti pris épistémologique intéressant. Malgré tout, le livre laisse le lecteur sur sa faim. Tout d’abord, les notes ne sont pas situées en bas de page ou à la fin du livre, mais à la fin de chaque chapitre, ce qui ne facilite pas du tout la tâche du lecteur. Ensuite, la promesse du titre n’est pas tenue : six textes concernent les rapports entre art et BD, trois autres interrogent les rapports entre publicité et art, mais aucun ne met explicitement en relation la publicité, l’art et la BD ! En outre, si l’ouvrage comporte bien une présentation énonçant le projet du livre, il manque une conclusion permettant de faire le point sur les propos tenus en synthétisant et en théorisant les résultats convergents (et ou divergents) de ces neuf recherches empiriques. Par ailleurs, malgré sa pluridisciplinarité, cet ouvrage ne couvre pas le champ de la communication, si bien que la problématique de la réception n’est qu’à peine effleurée (dans le texte de T. Groensteen) et que l’immense somme des travaux se réclamant des culturals studies semble ignorée (sauf dans le dernier chapitre). Le dernier aspect mais non le moindre, la définition, implicite, de la publicité comme art et média populaire aurait sans doute dû être explicitée, car il ne va pas forcément de soi que, d’une part, la publicité soit un art et, d’autre part, qu’elle soit un média.

3Au total, un livre original, mais un essai non transformé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Éric Dacheux, « Philippe KAENEL et Gilles LUGRIN (dir.) (2007), Bédé, ciné, pub et art : d’un média à l’autre », Communication [En ligne], Vol. 27/2 | 2010, mis en ligne le 06 septembre 2013, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://communication.revues.org/3228

Haut de page

Auteur

Éric Dacheux

Éric Dacheux est professeur à l’Université Blaise Pascal (Clermont II) et chercheur associé au laboratoire Communication et politique, groupe Communication et solidarité. Courriel : eric.dacheux@univ-bpclermont.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org