Navigation – Plan du site
Lectures

Olivier BARROT et Raymond CHIRAT (2000), Noir et Blanc. 250 acteurs du cinéma 1930-1960

Paris, Flammarion
Yves Laberge
p. 193-194

Texte intégral

1Olivier Barrot est ce distingué animateur de l’émission Un livre un jour, télédiffusée quotidiennement sur TV5 depuis plusieurs années (en segments de cinq minutes chacun), et par ailleurs historien du cinéma, tout comme Raymond Chirat, qui est en outre le fondateur de la Médiathèque de l’Institut Lumière à Lyon. Tous deux ont publié — conjointement ou individuellement — des dizaines d’ouvrages sur le cinéma, dont ce très réussi Noir et blanc, précieux dictionnaire des acteurs — et actrices — du cinéma français.

2Les notices — d’environ deux pages chacune, mais pouvant aller jusqu’à six pages — sont présentées alphabétiquement et mettent en évidence les monstres sacrés — Jean Gabin, Louis Jouvet, Harry Baur, Claude Rich, Erich Von Stroheim — mais aussi des acteurs sous-estimés qui ont excellé dans des rôles secondaires, comme Julien Carette (le braconnier Marceau dans La règle du jeu, de Jean Renoir) et Raymond Bussières (l’ami de Gérard Philippe dans Les belles de nuit, de René Clair). Tous deux symbolisaient l’image typique du Français, l’air insouciant, avec l’éternelle cigarette au bout des lèvres.

3L’ouvrage laisse toutefois la belle part aux actrices : Edwige Feuillère, Michèle Morgan, Josette Day, Simone Signoret. Certaines enjôleuses sont également présentées : Françoise Arnoul, Martine Carol, Viviane Romance. On remarque ici cette particularité chez certains artistes français de l’époque de n’utiliser qu’un seul patronyme pour s’identifier : Arletty, Annabella, Andrex, Bourvil, Raimu, Fernandel. La popularité de ces pseudonymes a peut-être exercé un effet d’entraînement. Naturellement, les notices consacrées aux acteurs et aux actrices nous conduisent inévitablement vers des titres de films et des noms de réalisateurs : Cocteau, Gance, Chenal, Clair, Carné, Renoir et plusieurs un peu oubliés mais néanmoins talentueux. Les auteurs de Noir et blanc réussissent à situer le personnage constant (ou l’image perpétuelle) que chaque artiste s’est créé et comment, dans certains cas, ceux-ci ont tenté de modifier ou de déconstruire leur image. Ils puisent à l’occasion des citations et des critiques dans la presse spécialisée de l’époque, comme les magazines Pour Vous et Ciné-Monde.

4Les notices comprennent de généreuses indications filmographiques qui nous permettent de situer les œuvres les plus importantes et la diversité des rôles tenus. On réalise que beaucoup d’acteurs talentueux ont participé à un grand nombre de films phares. Mais on réalise aussi que les auteurs ont eu l’intelligence d’inclure des films oubliés et des œuvres mineures, afin de nous laisser mesurer le registre des acteurs et des actrices et de suggérer des pistes de recherche. Ce très utile ouvrage de référence servira non seulement les chercheurs en histoire du cinéma, mais aussi les amateurs de films de répertoire qui découvrent rétrospectivement la qualité exceptionnelle du cinéma français d’avant la Nouvelle Vague, que l’on a parfois dénigré en bloc. Guidé par deux spécialistes, on parcourt Noir et blanc avec plaisir, au fil des découvertes. Ce livre de référence servira surtout aux chercheurs qui s’intéressent au cinéma des années 1930-1960, mais pourra aussi inspirer des recherches sur des thématiques comme l’image de la femme, les films de séries en France, les influences étrangères sur le cinéma français, l’émigration des acteurs et des actrices vers la France (les acteurs Erich von Stroheim et Eddie Constantine ont eu une longue carrière en France). Olivier Barrot et Raymond Chirat font de nouveau preuve d’érudition et nous font partager leur passion contagieuse pour le cinéma français.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Laberge, « Olivier BARROT et Raymond CHIRAT (2000), Noir et Blanc. 250 acteurs du cinéma 1930-1960 », Communication, Vol. 22/2 | 2003, 193-194.

Référence électronique

Yves Laberge, « Olivier BARROT et Raymond CHIRAT (2000), Noir et Blanc. 250 acteurs du cinéma 1930-1960 », Communication [En ligne], Vol. 22/2 | 2003, mis en ligne le 29 novembre 2013, consulté le 27 mai 2017. URL : http://communication.revues.org/4537

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Yves Laberge est membre de l’Institut québécois des hautes études internationales, Université Laval.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org