Navigation – Plan du site
Lectures

Vinciane COLSON, Juliette DE MAEYER et Florence LE CAM (2013), Du pigeon voyageur à Twitter. Histoires matérielles du journalisme

Bruxelles, Espace de Libertés, Coll. « Liberté j’écris ton nom »
Christine Leteinturier
Référence(s) :

Vinciane COLSON, Juliette DE MAEYER et Florence LE CAM (2013), Du pigeon voyageur à Twitter. Histoires matérielles du journalisme, Bruxelles, Espace de Libertés, Coll. « Liberté j’écris ton nom »

Texte intégral

1En s’attachant à la dimension matérielle de l’activité journalistique, cet opuscule cherche à montrer, sur un temps long, les évolutions du journalisme et la façon dont, précisément, les objets et donc les techniques auxquelles ils se rattachent les ont permises, encouragées ou dévoyées. La construction de l’ouvrage est très didactique : on accompagne le lecteur de l’événement au statut professionnel du journaliste en passant par les dispositifs de circulation des informations, la sélection des nouvelles, la mise en forme du journal. L’espace collectif que sont les rédactions est également présenté par l’intermédiaire de trois médias privilégiés : les agences, le journal papier et le journal en ligne. La focalisation sur la presse écrite conduit à ne traiter que par effet d’influence les transformations que la radio puis la télévision ont apportées, en particulier en ce qui concerne le poids croissant de l’image et les logiques d’instantanéité, renforcées désormais par le Web. Agréable à lire, en un style proche du reportage, l’ouvrage offre une synthèse très descriptive des grands jalons de l’histoire technique du journalisme, mais vu sous l’angle très restreint du journaliste, très seul au milieu de tous ces dispositifs.

2Ce qui réduit singulièrement la portée de cette approche du point de vue de l’influence des innovations, c’est finalement le choix du strict déroulement chronologique par rapport à un seul acteur, ce qui fournit une vision très déterministe de cette histoire. Sont ainsi éludés les choix, les stratégies, les résistances ou au contraire les postures pionnières de l’ensemble des acteurs des médias, en premier lieu les entrepreneurs, mais aussi les publics et l’ensemble des autres professionnels qui entourent les journalistes et sans qui la parole journalistique ne se diffuserait guère. De même, les mutations techniques qui ont permis de passer du stylo au smartphone, du pigeon voyageur aux constellations satellitaires renvoient à des univers de création et de conception des objets souvent très éloignés des médias, lesquels ont dû ensuite composer avec ces innovations sans nécessairement participer à leur élaboration, ce qui n’a pas été sans influencer leurs logiques d’appropriation.

3Toutefois, la riche documentation mobilisée et la bibliographie ouvrent des pistes pertinentes à qui souhaiterait aller plus loin.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christine Leteinturier, « Vinciane COLSON, Juliette DE MAEYER et Florence LE CAM (2013), Du pigeon voyageur à Twitter. Histoires matérielles du journalisme », Communication [En ligne], Vol. 33/1 | 2015, mis en ligne le 18 février 2015, consulté le 25 mars 2017. URL : http://communication.revues.org/5302

Haut de page

Auteur

Christine Leteinturier

Christine Leteinturier est maître de conférences à l’Institut français de presse de l’Université Panthéon-Assas, Paris 2, et membre du Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias (CARISM). Courriel : cleteinturier@free.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org