Navigation – Plan du site
Lectures

Raymond BELLOUR, L’entre-images 2. Mots : images

Paris, P.O.L./Traffic, 1999
Yves Laberge
p. 238-239
Référence(s) :

Raymond BELLOUR (1999), L’entre-images 2. Mots : images, Paris, P.O.L./Traffic.

Texte intégral

1Depuis maintenant quarante ans, le critique français Raymond Bellour (né en 1939) écrit des essais sur le cinéma, les langages et la littérature, dans la continuité de certains auteurs français et de théoriciens de l’image aujourd’hui disparus, comme André Bazin, Christian Metz, Serge Daney, Gilles Deleuze, auxquels le présent ouvrage rend d’ailleurs un hommage respectueux. Ce recueil dense et exigeant fait suite à L’entre-images 1, ouvrage méconnu et assez aride publié en 1990 aux Éditions La Différence, et qui réunissait un grand nombre d’articles et d’essais sur le cinéma publiés dans diverses revues françaises spécialisées, parfois difficiles à trouver, ou encore dans Traffic, une revue française fondée par Serge Daney et qui se consacre à l’étude théorique de l’image.

2Ce livre sur les mots entre les images expose des intuitions théoriques et plusieurs pistes de recherche. Raymond Bellour n’est pas historien du cinéma ; il ne résume pas les scénarios, il ne raconte pas les films individuellement et n’aborde pas de manière exhaustive les œuvres dans le but de nous les faire comprendre. Au contraire, les textes sont des méditations plus larges qui traitent de théorie du cinéma et de problèmes liés au récit, à la narration, en se concentrant surtout sur le statut de l’image animée, à la manière des écrits récents de théoriciens comme Jacques Aumont, François Jost ou de Roger Odin, en empruntant autant à la sémiologie de l’image qu’à la philosophie. Chaque texte traite d’un problème particulier, dans lequel les films sont plutôt mentionnés à titre d’exemples, servant à illustrer un propos plus global, comme sur la délicate question de la représentation de la mort au cinéma, ou encore sur les complémentarités possibles entre le film et les autres supports (la vidéo, le livre, la peinture, les images numériques). Les œuvres abordées sont variées et souvent exigeantes : les films de Jean-Luc Godard (un auteur cité dans presque chaque article du recueil), mais aussi ceux d’Alain Resnais, Jacques Rivette, Jean-Marie Straub, Roberto Rossellini et de Fritz Lang, qui figurent parmi les principaux réalisateurs cités. À ceux-ci s’ajoutent d’autres créateurs de l’image multimédia, infographistes, vidéastes et artistes utilisant les nouvelles technologies de l’image. Un thème central traverse l’ouvrage, à savoir le statut fragile et évanescent de l’image, impossible à saisir précisément et à définir définitivement. On trouve d’ailleurs très peu de définitions dans ce livre d’une grande densité.

3La plupart du temps, les chapitres n’ont pas de conclusion ni de synthèse, et pourront sans doute être complétés ultérieurement. Comme dans ses livres précédents, l’auteur fait preuve d’une grande culture cinématographique et d’une maîtrise certaine de plusieurs théories du cinéma. Critique littéraire de longue date, Raymond Bellour sait créer son propre univers discursif dans l’étude du cinéma, sans toutefois imposer trop de néologismes au lecteur non initié. Cet ouvrage apprendra sans doute peu aux historiens du cinéma, mais pourra sans doute stimuler les chercheurs aguerris en sémiologie de l’image et en philosophie esthétique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Laberge, « Raymond BELLOUR, L’entre-images 2. Mots : images », Communication, Vol. 24/1 | 2005, 238-239.

Référence électronique

Yves Laberge, « Raymond BELLOUR, L’entre-images 2. Mots : images », Communication [En ligne], Vol. 24/1 | 2005, mis en ligne le 25 septembre 2008, consulté le 24 avril 2017. URL : http://communication.revues.org/551

Haut de page

Auteur

Yves Laberge

Université Laval

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org