Navigation – Plan du site
Lectures

Jean DUMAS, Séduire par les mots : pour des communications publiques efficaces

Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 2001
Alain Laramée
p. 258-260
Référence(s) :

Jean DUMAS (2001), Séduire par les mots : pour des communications publiques efficaces, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal.

Texte intégral

1Ce livre a d’abord été conçu comme manuel de base d’un cours de rédaction et de communication publique donné à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal. Il vise à fournir les notions conceptuelles mais aussi des outils et des techniques pour tout rédacteur et relationniste afin, comme l’indique l’auteur, de « produire des messages efficaces ».

2L’ouvrage comprend 13 chapitres regroupés en 4 grandes parties : les fondements de la rédaction à des fins de communications publiques ; les conditions d’efficacité de toute rédaction de communications publiques ; les conditions d’efficacité liées à l’image de l’entreprise ; et, pour terminer, les façons de rédiger propres à chaque moyen de communiquer.

3Chaque chapitre suit une structure de présentation uniforme, à savoir : une vue d’ensemble du thème du chapitre, les principes énoncés sur lesquels l’auteur s’appuie pour finalement présenter des applications concrètes qui prennent la forme d’exemples, de simulations ou d’outils usuels en relations publiques. Ainsi, on aborde les thèmes traditionnels dans ce genre de manuel comme une conception de la communication, la notion de communication publique et ses diverses formes, comment s’inscrit la rédaction dans cette conception, la notion de public cible ou visé par la rédaction, la séduction en fonction de la vérité des faits, la construction ou le maintien d’images et d’impressions favorables, la distinction classique entre relationnistes et journalistes et une longue section sur les méthodes, outils et techniques de rédaction pour diverses formes de communication.

4Au fil de la présentation de ces thèmes, on présente également, dans la section « Outils », les instruments, les activités usuelles et les médias classiques du relationniste : le communiqué, le dossier de présentation, la note de service, le dépliant d’information, l’exposé à une commission publique, la rétroprojection, le mémoire, le rapport annuel, le journal d’entreprise, le newsletter, le bulletin aux employés, le texte du point de presse, l’interview média, etc. Toutefois, chacune de ces activités est présentée non pas sous l’angle organisationnel ni politique mais sous celui de la spécificité de la rédaction pour chacune de ces activités ou chacun de ces événements.

5Par ailleurs, outre les techniques classiques que l’on retrouve dans bon nombre de manuels de cette nature, on accorde ici une importance certaine à la rhétorique et à la typologie des discours, aux divers tons et niveaux d’écriture, au sens de la « parole écrite » et à l’importance de la culture et de la maîtrise d’une langue riche pour pouvoir rédiger des textes variés, efficaces et pertinents. On ne saurait passer sous silence toute l’importance qu’apporte l’auteur au développement et à la maîtrise de la langue et son souci d’exigence de qualité à cet égard.

6L’apport majeur de ce manuel, sans être un livre de rhétorique, c’est d’avoir réussi à attirer l’attention sur la connaissance et la maîtrise de la rhétorique pour dépasser les simples habiletés de manipulation ou d’application de techniques répétitives tout en ne minimisant pas la connaissance et la maîtrise de ces mêmes techniques et de ces outils. Ces deux dimensions sont habituellement séparées dans l’enseignement de sorte que les formations en rhétorique, en art oratoire et en pratiques de la parole publique sont souvent dissociées de celle de la rédaction, conduisant ainsi le lecteur étudiant à considérer que la parole et l’écrit sont deux actes distincts de la communication. L’originalité, l’intérêt et la force du présent manuel sont de les avoir intégrés dans une vision intéressante et dynamique de la communication publique qui ne peut que stimuler le lecteur étudiant à développer ses connaissances de l’un pour pouvoir améliorer l’autre.

7L’intérêt réside également dans le souci de l’auteur d’appliquer ses propres conseils et techniques à la rédaction du contenu de son ouvrage. Ainsi, le procédé pédagogique du jeu de rôles incite le lecteur étudiant à s’identifier au futur relationniste ou rédacteur par la simulation de situations plausibles et stimulantes. Cet intérêt est également suscité par de nombreuses références à la culture et au contexte social et politique de la société québécoise, par des astuces de mise en page et des illustrations diverses qui facilitent la visualisation, la rétention des informations, la compréhension du propos et l’usage des outils comme des schémas simples et claires, des tableaux, des figures, des encarts en caractère gras, des exemples très variés, des conseils utiles, des exercices pratiques, etc.

8En somme, il s’agit d’un manuel qui peut servir de guide permanent à quiconque a recours à la rédaction dans l’exercice de ses fonctions de communication publique mais également pour tous ceux et celles qui cherchent une idée quelconque avec efficacité, c’est-à-dire à tous.

9Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses qualités, l’auteur parvient à rendre motivants, stimulants et séduisants l’apprentissage de la rédaction pour la communication publique et, surtout, le plaisir de chercher à toujours perfectionner ses outils, ses techniques, son vocabulaire et son style. On peut comprendre pourquoi ce manuel ainsi que l’outil Internet qui l’accompagne ont obtenu le prix du ministre de l’Éducation en 2002 dans la catégorie « Cours de formation à distance ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Laramée, « Jean DUMAS, Séduire par les mots : pour des communications publiques efficaces », Communication, Vol. 24/1 | 2005, 258-260.

Référence électronique

Alain Laramée, « Jean DUMAS, Séduire par les mots : pour des communications publiques efficaces », Communication [En ligne], Vol. 24/1 | 2005, mis en ligne le 25 septembre 2008, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://communication.revues.org/564

Haut de page

Auteur

Alain Laramée

alaramee@teluq.uquebec.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org