Navigation – Plan du site
Lectures

Sylvain MARESCA (2014), Basculer dans le numérique. Les mutations du métier de photographe

Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. « Le sens social »
Christine Leteinturier
Référence(s) :

Sylvain MARESCA (2014), Basculer dans le numérique. Les mutations du métier de photographe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. « Le sens social »

Texte intégral

1L’ouvrage de Sylvain Maresca souhaite apporter des éclairages variés (historique, économique et sociologique) sur la transformation du métier de photographe, dans le contexte plus vaste de la numérisation des industries culturelles. Il s’appuie pour cela sur deux dispositifs conjoints. Le premier est une enquête ethnographique menée auprès de 40 professionnels de la région nantaise entre 2010 et 2012 dans le cadre du programme de l’Agence nationale de la recherche (ANR) « Travail et création en régime numérique ». Le second est une plongée dans diverses sources documentaires, quelques travaux d’étudiants et revues professionnelles ayant abordé la mutation numérique du monde de la photographie à partir d’entretiens avec des photographes. Les métiers abordés vont donc concerner les différents univers professionnels de la photographie, avec une attention plus particulière portée à ceux de la publicité, de la communication et des médias (presse et agences), le photographe « en boutique » n’apparaissant que plus épisodiquement. Après des éléments de chronologie situant les différentes étapes de l’informatisation des processus liés à la photographie (chapitres 1 à 3), l’ouvrage s’organise en trois parties : les nouvelles « façons de faire » (chapitre 4), les relations de travail au sein de la chaîne graphique et photographique (chapitre 5) et, enfin, un bilan économique (chapitre 6). En insistant sur la grande variabilité des situations individuelles rencontrées, l’ensemble montre une profession quasi « sinistrée », victime d’une mutation technique difficile à maîtriser et très onéreuse sur le plan social et économique.

2Le choix de l’enquête strictement ethnographique conduit à privilégier la parole des professionnels, soit recueillie directement lors de l’enquête dans la région nantaise, soit reprise d’autres sources. Les facteurs de changement et leurs effets se trouvent alors émiettés dans un ensemble qui reste globalement très descriptif. L’absence de référence à la sociologie du changement ou à l’économie de l’innovation rend l’analyse un peu superficielle, car uniquement centrée sur les exemples enregistrés. Décrire les innovations techniques sans les resituer dans les stratégies des acteurs industriels des domaines concernés (industrie informatique et télécommunications en particulier) au-delà de la seule chaîne graphique, évoquer l’économie du secteur sans données statistiques ni éléments chiffrés permettant de comprendre les transformations des marchés et des pratiques sociales afférentes à la photographie (pratiques amateurs en particulier) ne conduisent pas à démêler la complexité des mutations de ce secteur au-delà du ressenti — intéressant mais pas toujours généralisable — des professionnels rencontrés.

3Si les conclusions de l’auteur entrent effectivement en résonance avec tout un ensemble de travaux sur les mutations du travail dans le double contexte de la mondialisation et de la numérisation — industrialisation de la quasi-totalité des industries créatives —, ces éléments de contexte ne sont abordés que marginalement et auraient sans doute été utiles au moins en bibliographie, au-delà de la référence tardive au travail de Pierre-Michel Menger (2002) sur les métamorphoses du capitalisme.

Haut de page

Bibliographie

MENGER, Pierre-Michel (2002), Portrait de l’artiste en travailleur. Métamorphoses du capitalisme, Paris, Seuil, Coll. « La République des idées ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christine Leteinturier, « Sylvain MARESCA (2014), Basculer dans le numérique. Les mutations du métier de photographe », Communication [En ligne], vol. 34/1 | 2016, mis en ligne le 30 août 2016, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://communication.revues.org/6938

Haut de page

Auteur

Christine Leteinturier

Christine Leteinturier est maître de conférences honoraire à l’Institut français de presse, Université Panthéon-Assas. Courriel : christine.leteinturier@u-paris2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Université de Laval
  • Revues.org